Tai Chi

SMOC Arts Martiaux Chinois

Saint Jean de Braye

精武

 
 

Le Tai Ji Quan ou Tai Chi Chuan

Un Art martial interne : Le Tai chi Chuan (ou Taiji Quan) fait partie des Nei Chia, ou Arts martiaux internes, en opposition aux Wai Chia, Arts martiaux dits "externes" utilisant majoritairement les muscles les plus externes du corps. Les arts martiaux internes reposent sur le travail de l’énergie vitale, le « Qi ». Dans la philosophie taoïste, cette énergie constitue le véritable support de toute vie. Le tai chi chuan est un art fondé sur la pratique de mouvements fluides et souples, ils sont réalisés dans la lenteur. Il existe des centaines de mouvements comme : la vague, l’onde latérale, la danse de la grue… , à enchaîner harmonieusement dans des séquences plus ou moins longues, plus ou moins complexes.


Ondulations, rotations, étirements, tous les mouvements partent du centre du corps, là où siège l’énergie vitale. Le corps est constamment comme tiré vers le haut, la tête droite, la nuque étirée. De l’extérieur, le tai chi chuan impose par le calme qu’il dégage. D’ailleurs, cet art martial est souvent défini comme une « méditation en mouvement », une « relaxation active ». Il s’agit en effet d’atteindre un état de tranquillité intérieure tout en étant en mouvement.





Les bienfaits du Tai Chi Chuan :

Pratiqué régulièrement, le tai chi a de réels bienfaits sur la santé. Au niveau psychologique tout d’abord, comme toutes techniques de relaxation, le tai chi peut améliorer les problèmes de sommeil, les états de nervosité. A cet égard, la pratique du tai chi chuan est une réelle réponse aux problématiques actuelles, notamment des citadins, à savoir la sédentarité et l’accumulation de stress.


Davantage qu’une discipline physique se limitant à des mouvements, le tai chi est en effet un art de vivre, où corps et esprit ne font qu’un. Cette alliance de techniques de relaxation et d’exercices physiques vise en effet l’harmonie en soi mais aussi vis-à-vis des autres.


Quant aux bienfaits physiques à proprement parler, ils sont nombreux. Sur le plan ostéo-articulaire tout d’abord, on gagne en souplesse grâce aux étirements progressifs des tendons ; les mouvements lents, de grande amplitude sont bénéfiques aux articulations. Réalisé dans les règles de l’art, le tai chi peut ainsi apporter réconfort aux douleurs lombaires et aux sciatiques. Il permet également d’améliorer les capacités cardiaques et pulmonaires, et aurait également une action notoire sur la tension artérielle. Par le jeu de transfert du poids du corps d’un pied sur l’autre, le taï chi améliore en outre le sens de l’équilibre.


De manière générale, le tai chi aide à mieux intégrer son schéma corporel et coordonner ses mouvements. Dans le tai chi, on apprend effectivement à maintenir le corps centré et aligné tout en étant en mouvement. Ce travail de l’équilibre fait du tai chi une discipline très intéressante en matière de prévention de l’ostéo porose.


Enfin, la pratique du tai chi est un excellent exercice pour la mémoire et la concentration ; mémoriser les mouvements, les enchaînements, les effectuer sans accroc demande en effet un réel effort d’attention. La pratique du tai chi s’avère ainsi particulièrement intéressante chez les personnes âgées. Le tai chi chuan est accessible à toute personne, quelles que soient l’âge et la souplesse.



 

A savoir

LES DISCIPLINES

HORAIRES ET SALLES

NOS COORDONNEES

COIN MEDIA

SMOC AMC